La science économique au service de la société

(Communiqué de presse) Renouvellement de la Chaire « Risque macroéconomique » SCOR-PSE

PNG - 51 ko

Après trois années de fonctionnement, la Chaire de recherche financée par la fondation d’entreprise SCOR pour la Science et portée par PSE est renouvelée jusqu’en 2023. Point d’étape sur ce partenariat qui vise à renforcer la recherche de haut niveau et la diffusion des connaissances sur l’analyse du risque macroéconomique.

UNE LÉGITIMITÉ INITIALE RENFORCÉE PAR LE CONTEXTE

JPEG - 99.1 ko

L’environnement économique actuel est plus que jamais marqué par l’incertitude. Depuis sa création en 2017, et de façon appuyée depuis la crise sanitaire internationale, la Chaire étudie des questions clés : comment aborder les politiques monétaires non-conventionnelles avec des taux d’intérêt nuls ou négatifs ? comment gérer les forts niveaux d’endettement privés et publics ? quels éclairages face aux incertitudes sur la croissance, la productivité et l’innovation (notamment dans l’hypothèse de stagnation séculaire) ? quels risques supplémentaires ont émergé avec l’épidémie de COVID-19 ? À travers ses activités, la Chaire entend contribuer aux débats grandissants sur ces thématiques afin de permettre une meilleure compréhension des enjeux macroéconomiques contemporains.

QUEL PREMIER BILAN ?

Grâce au soutien de la fondation SCOR, la Chaire a les moyens de déployer diversement sa mission via :

  • L’organisation de nombreux événements scientifiques – séminaires, workshops, conférences annuelles et table-rondes – réunissant des économistes influents spécialistes du risque, des chercheurs et doctorants de PSE et d’autres institutions, ainsi que des membres de SCOR. L’ensemble des supports présentés et des captations vidéos réalisées – en distanciel ou présentiel – sont mis en ligne.
  • La diffusion des résultats des travaux développés avec le soutien ou dans le cadre de ce partenariat : une newsletter trimestrielle, en format magazine, et des documents de travail propres à la Chaire apportent une visibilité grandissante auprès des cercles académiques et professionnels intéressés par le risque.
  • La remise du « SCOR-PSE Junior Research Prize » qui distingue un travail de recherche mené par un(des) chercheur(s) junior(s) - docteur(s) depuis moins de 10 ans - sur la thématique des risques macroéconomiques : en 2019, Maryam Farboodi (MIT) a été récompensée pour la qualité exceptionnelle de ses travaux sur l’intermédiation et l’exposition volontaire au risque de contrepartie ; en 2020, Ludwig Straub (Harvard) et Robert Ulbricht (Boston College) ont été lauréats eu égard à l’excellence de leurs travaux récents sur les incertitudes endogènes et les chutes de liquidités.

« Ce partenariat de trois ans a permis de développer une relation unique et ambitieuse entre la Fondation SCOR et PSE-École d’économie de Paris. Le renouvellement de cette Chaire témoigne de notre volonté commune de renforcer la recherche sur le risque macroéconomique afin de répondre aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain. » André Levy-Lang, Président de la Fondation SCOR pour la Science

2020-2023 : AMBITIONS ET ENJEUX

Pour cette nouvelle phase, la Chaire entend renforcer ses trois principaux volets d’activité : l’animation scientifique via des événements de calibre international, la promotion des analyses et résultats et la valorisation des jeunes générations de chercheurs sur le risque.

« La Chaire « Risque macroéconomique » SCOR-PSE est l’un des fers de lance de la recherche en macroéconomie. Son ambition initiale est intacte pour les années à venir : permettre de développer un dialogue fécond entre un des leaders mondiaux de la réassurance et l’un des meilleurs centres de recherche européens. » Gilles Saint-Paul, directeur scientifique et titulaire de la Chaire

Si les thématiques précédentes seront poursuivies – notamment l’analyse des événements rares, des risques financiers et des catastrophes naturelles – de nouveaux champs de recherche sont au programme avec, systématiquement, une approche sur le long terme :

  • Les risques de croissance : productivité et compétitivité, taux d’intérêt à long terme et impact sur les déséquilibres commerciaux, automatisation, stagnation séculaire...
  • Les risques liés à la soutenabilité des politiques monétaires et fiscales, en particulier les nouveaux régimes basés sur les rachats de dette souveraine, voire d’actifs privés.
  • Les risques politico-économiques : la montée des populismes, les tensions au sein de l’Union Européenne...
  • L’intégration des mécanismes épidémiologiques dans les modèles macroéconomiques de court terme et de long terme.

DIRECTION DE LA CHAIRE


LES INSTITUTIONS PARTENAIRES

PNG - 9.2 ko

La fondation d’entreprise SCOR pour la Science s’inscrit dans l’engagement de long terme du Groupe en faveur de la recherche et de la diffusion de la connaissance sur les risques. Cette implication fait partie de l’identité de SCOR, comme en témoigne sa signature The Art & Science of Risk. Le risque est en effet la « matière première » de la réassurance et SCOR entend être à la pointe de l’expertise et de la recherche sur les risques grâce à son vaste réseau d’établissements universitaires et au soutien qu’il accorde à de nombreuses disciplines : mathématiques, actuariat, physique, chimie, géophysique, climatologie, économie, finance, etc.

PNG - 16.5 ko

PSE - École d’économie de Paris (Paris School of Economics) est un centre de recherche et de formation en économie au niveau des meilleures institutions mondiales. PSE couvre un large éventail thématique et intervient dans la majorité des domaines de la science économique et notamment en macroéconomie. Elle a aussi pour mission de renforcer le dialogue entre la recherche académique et les entreprises privées ou publiques dans le cadre de son programme partenarial par l’intermédiaire de Chaires de recherche.


CONTACT PRESSE

Sylvain Riffé Stern - 01 80 52 17 09 - sylvain.riffe psemail.eu