Paris School of Economics - École d'Économie de Paris

La science économique au service de la société

La Transition écologique en Chine, Mirage ou “Virage vert”

Stéphanie Monjon (Dauphine / CEPII) et Sandra Poncet (PSE / Paris 1)
Septembre 2018, 176 pages
Cepremap - Éditions d’Ulm, Opuscule n°47

Résumé

PNG - 69.2 ko

Chacun a pu voir dans la presse ou à la télévision des images impressionnantes de Pékin asphyxié par la pollution. La croissance économique spectaculaire de la Chine s’est appuyée sur une industrie très énergivore. Placé face à une crise écologique inédite, l’État chinois a dû réagir, adoptant début 2018 une nouvelle loi fiscale sur la protection de l’environnement et annonçant son ambition de devenir un champion de l’écologie. Lors des accords de Paris, il s’est aussi engagé à réduire considérablement son intensité carbone d’ici 2030.
Cette inflexion est toute récente. Pour évaluer la capacité de la Chine à réussir ce virage écologique, il faut tenter de comprendre tous les problèmes auxquels elle est confrontée. Les auteures passent en revue les évolutions politique et sociétales qui donnent de l’espoir, tout en soulignant l’ampleur des résistances et des difficultés pratiques. L’empire du Milieu s’est-il réellement engagé dans une transition écologique exemplaire ou n’est-ce qu’un mirage ? (4e de couverture de l’Opuscule)

Par ailleurs, le replay de la conférence du 12 octobre dédiée à la présentation de cet ouvrage est désormais en ligne