La science économique au service de la société

Prix 2015 du meilleur jeune économiste : Pascaline Dupas lauréate, Luc Behaghel nominé

Chaque année, le Monde et le Cercle des économistes distinguent « le meilleur jeune économiste ». Ce prix récompense des jeunes chercheurs (âgés de moins de 40 ans) dont les travaux ont contribué de façon significative à la pensée et à la connaissance économiques. La lauréate du prix 2015 est Pascaline Dupas (Stanford University, PhD PSE), et l’un des trois nominés est Luc Behaghel (PSE, INRA).

.................

Pascaline Dupas : « Comment améliorer les niveaux de santé et d’éducation pour tous, même les plus pauvres ? »

Poste actuel : Professeur Associée d’économie à Stanford University, Chercheur invitée à PSE-Ecole d’Economie de Paris pour l’année académique 2015-2016.

PNG - 52.7 ko

Après l’ENS, puis le DELTA (l’un des laboratoires à l’origine de l’Ecole d’Economie de Paris) où elle obtient un DEA en économie, Pascaline Dupas, originaire de Nantes, part visiter Harvard et le MIT où elle s’investit dans divers projets en économie du développement, notamment avec l’économiste Esther Duflo. C’est ainsi qu’elle passe un an au Kenya, où elle crée une ONG de lutte contre le paludisme (www.tamtamafrica.org). Elle obtient ensuite un poste d’allocataire détachée auprès de l’Université de New York (NYU), où elle rédige sa thèse en économie du développement, qu’elle soutiendra en 2006 à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales et à l’Ecole d’Économie de Paris sous la direction de François Bourguignon. Après un premier poste au Darmouth College et un second a l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), elle obtient un poste à l’Université de Stanford (Californie) en 2011. Elle est titularisée en 2014.
Pascaline Dupas s’est spécialisée dans l’étude des politiques publiques à destination des plus pauvres. Pour la majeure partie de ses travaux, elle utilise une méthode de recherche, dite de l’évaluation aléatoire, qui consiste à faire l’équivalent des essais cliniques mais avec des programmes ou politiques publiques. Parmi ses travaux de recherche les plus influents, plusieurs expérimentations effectuées en 2006-2008 portent sur la tarification des produits de santé dans les pays d’Afrique : elle a montré que dans un contexte de très grande pauvreté, le fait de vendre les produits de santé empêchent ceux qui en ont le plus besoin d’y accéder. Il vaut mieux rendre les produits disponibles et gratuits dans les centres de soins ou les pharmacies, où les ménages qui feront l’effort de venir les chercher. Pour les moustiquaires utiles contre le paludisme, plus de 90% des ménages font cet effort et l’utilisent ensuite à bon escient, contre seulement 10% lorsqu’elle est vendue, même à moitié prix.
La diffusion de ces résultats, orchestrée par J-PAL, a permis à plusieurs gouvernements et organisations d’aide au développement d’opter pour une distribution gratuite des moustiquaires ou d’autres produits de santé, et la part des ménages protégée contre le paludisme a considérablement augmenté au cours des cinq dernières années.
Page personnelle : http://web.stanford.edu/ pdupas/

.................

Luc Behaghel : « Evaluer les programmes de lutte contre la pauvreté, de l’emploi en France au conseil agricole en Ouganda »


Poste actuel : Directeur de recherche INRA, membre associé à l’Ecole d’économie de Paris

PNG - 62.2 ko

Normalien, agrégé en Sciences Sociales, Luc Behaghel a obtenu son doctorat en économie à l’Université de Marne-la-Vallée en 2004. Avant de rejoindre l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et l’Ecole d’Économie de Paris, il a été conseiller pour le Programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC) au Sénégal puis consultant chez McKinsey & Cie à Paris. Il dirige actuellement l’Unité mixte de recherche, Paris-Jourdan Sciences Economiques, composante de l’Ecole d’économie de Paris. Il est co-directeur du programme Travail et Emploi du CEPREMAP et également membre de J-PAL, laboratoire d’action contre la pauvreté.
Ses recherches portent sur l’évaluation des politiques publiques, notamment en matière de développement rural, d’emploi et d’éducation, en France et dans les pays en développement. Il est l’auteur de Lire l’économétrie (La Découverte), un livre synthétique qui relève le pari de rendre accessible à des non spécialistes les recherches contemporaines en économie appliquée.
Luc Behaghel a fait partie, avec Bruno Crépon et Marc Gurgand, de l’équipe de chercheurs à l’origine de la première expérimentation sociale à grande échelle en France. Il s’agissait de mesurer l’impact de deux programmes d’accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi risquant d’être au chômage sur une longue durée : « Cap Vers l’Entreprise (CVE) », directement mis en œuvre par l’ANPE, et « Opérateurs Privés de Placement (OPP) », services fournis par des entreprise privées mandatées par l’UNEDIC. Plus récemment, il a dirigé deux expérimentations, l’une portant sur l’impact des CV anonymes sur la discrimination à l’embauche et l’autre mesurant les résultats de l’internat d’excellence de Sourdun en France. Il travaille également à l’évaluation d’un vaste programme de conseil agricole dans le secteur laitier en Ouganda. Toutes ces évaluations ont été mises en œuvre à PSE au sein de J-PAL Europe.
Page personnelle : http://www.parisschoolofeconomics.com/behaghel-luc/behaghel.htm

.................

PSE-Ecole d’économie de Paris

Présidée par Roger Guesnerie depuis sa création et dirigée par Pierre-Yves Geoffard depuis février 2013, PSE-École d’économie de Paris rassemble des chercheurs et des enseignants-chercheurs en économie issus de grands organismes (CNRS, INRA), de l’Université (Université Paris-1 Panthéon Sorbonne), et de grands établissements (EHESS, ENS, Ecole des Ponts-ParisTech). Ses activités s’appuient également sur des partenariats avec des acteurs privés (AXA, Air France, Total, Exane,…), académiques (IRD, INED, GENES,…) et institutionnels (AFD, Banque de France, AP-HP,…). Elle offre des enseignements à la pointe de la discipline à travers trois programmes de Master (APE, ETE et PPD) et un programme doctoral. PSE-Ecole d’économie de Paris est aujourd’hui internationalement reconnue comme l’un des dix meilleurs départements de recherche en économie au monde.
Site Internet : www.parisschoolofeconomics.eu
Contact presse : Sylvain Riffé Stern - 01 43 13 63 54 - sylvain.riffe psemail.eu

.................
Ressources complémentaires