La science économique au service de la société

Recherche à la une - L’immigration qualifiée, un visa pour la croissance

PNG - 224.3 ko

En quelques mots

Le Conseil d’Analyse Economique (CAE) a publié en novembre 2021 une note sur l’immigration économique (notamment qualifiée) en France. Les auteurs y font le constat que l’immigration en France, relativement aux autres principaux pays de l’OCDE, est peu qualifiée, peu diversifiée et peu nombreuse. Ceci s’explique largement par la prépondérance des motifs familiaux et humanitaires dans les motifs d’immigration en France, et la faiblesse concomitante des motifs de travail et de libre-circulation intra-européenne. Ce constat en amène un autre : du fait de cette structure, la France est mal placée dans la course mondiale aux talents et peine à exploiter le potentiel de croissance qu’amènerait une immigration plus nombreuse, qualifiée et diversifiée (notamment en matière d’innovation, d’entreprenariat ou d’insertion dans l’économie globale grâce aux réseaux scientifiques et d’affaires induits par la migration). Les auteurs explorent alors un certain nombre de pistes (réforme du système dit de métiers en tension, évaluation des programmes « passeport talent » et « bienvenue en France », efforts d’attraction et de rétention des étudiants étrangers, introduction d’un système par points inspiré des systèmes canadien ou australien) susceptibles de rendre la France plus attractive et performante en matière d’immigration qualifiée. La note s’accompagne par ailleurs de quatre « focus » sur immigration et innovation, l’accueil de réfugiés, immigration et pénuries de main d’œuvre, ainsi que sur la contribution de l’immigration aux finances publiques. L’ensemble vise à remettre l’économie (et notamment les aspects de long terme) au centre d’un débat public sur l’immigration dominé par les questions identitaires et sécuritaires.

Auteurs

Contact : hillel.rapoport psemail.eu

Références


Revue de presse