Paris School of Economics - École d'Économie de Paris

La science économique au service de la société

Un élargissement de l’offre de formation et des publics visés

JPEG - 22.1 ko

La formation est une des missions phares de PSE. Elle a pu s’appuyer sur des cursus préexistants qu’elle a consolidés et internationalisés : deux masters généralistes - APE et ETE, et un programme doctoral. PSE a également développé et soutenu de nouvelles offres comblant un besoin ou s’ouvrant à de nouveaux publics : un master thématique à la rentrée 2008 (PPD-Politiques Publiques et Développement) ; l’initiative « Paris Lycées Exploration Annuelle en Sciences Economiques (PLEASE) » en 2011 ; le « Programme de Formations des Enseignants d’Economie du Secondaire et du Supérieur (ProF-En-EcoS) » en 2012 ; une Summer School en 2016.

Développement et internationalisation des masters

Initialement, l’offre pédagogique s’appuyait sur deux masters généralistes créés respectivement en 1987 et en 1985 : APE - Analyse et Politique Economiques et ETE - Economie Théorique et Empirique. PSE s’est tout d’abord employé à étoffer la carte des cours, à internationaliser et à promouvoir plus largement ces programmes dispensés en anglais dès 2007, afin d’accueillir davantage d’étudiants et enseignants étrangers. En 2008, répondant à un besoin en expertise toujours plus pointue dans le domaine de l’évaluation de l’action publique, le master PPD - Politiques Publiques et Développement a été créé. A la rentrée 2016 enfin, APE et ETE ont fusionné en un seul programme généraliste, co-habilité par l’EHESS, l’ENS, l’Ecole des Ponts Paristech et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Le recrutement d’un secrétariat pédagogique dédié, le développement de ressources numériques, la modernisation des processus d’inscription, un suivi des mastériens plus soutenu, ont aussi largement contribué à accroître l’attractivité de ces formations et à améliorer l’environnement de travail des professeurs comme des étudiants. Ainsi, en 10 ans, environ 7760 étudiants - dont 42% d’étrangers - ont candidaté à ces formations et, depuis la rentrée 2010, près de 800 étudiants ont validé leur master.

PNG - 46 ko


Les voies empruntées par les étudiants à l’issue du M2 illustrent la richesse de ces programmes : en moyenne, deux tiers continuent leurs études, majoritairement en doctorat soit en France soit à l’étranger (LSE, MIT, Princeton, UCLA, Yale…) ; ceux qui entrent sur le marché du travail, pour 40% à l’étranger, obtiennent rapidement leur premier poste (AXA, Banque de France, Deloitte, Insee, Orange, Trésor…).

« J’ai découvert et appris à aimer la recherche en économie grâce à PSE [...] qui offre un cadre d’apprentissage exceptionnel et de très grande qualité : je suis partie ensuite faire une thèse aux Etats-Unis et j’ai pu y mesurer à quel point j’avais été bien formée dans le cadre du master APE » - Julia Cagé (APE 2008)

Soutien renforcé aux doctorants

JPEG - 19.7 ko

Organisé dans le cadre de l’Ecole Doctorale d’Economie, le programme labellisé par PSE s’inscrit dans la continuité des formations doctorales proposées par ses laboratoires constitutifs. Depuis 2006, ce sont près de 340 étudiants - dont 42% d’étrangers - qui ont rédigé et soutenu leur thèse, encadrés par des chercheurs de la fondation, en participant à la vie scientifique des campus.
Progressivement, différentes actions ont permis d’améliorer l’accompagnement offert aux doctorants :

  • La définition d’un parcours plus ouvert pour valider le cursus : cours, séjours à l’étranger, enseignement, participation à des séminaires de recherche.
  • Un meilleur encadrement avec l’instauration d’un comité de thèse, d’une pré-soutenance et la nomination d’un chercheur en charge du suivi du cursus doctoral.
  • Le développement de la mobilité internationale via cinq réseaux européens d’échanges.
  • L’introduction d’un parcours d’aide au placement professionnel, avec des formations dédiées visant à préparer les candidats aux entretiens de recrutement et à la présentation de leurs travaux, notamment dans la perspective du Job Market international.

En 2016-2017, 203 doctorants - dont 46% d’étrangers - sont en résidence à PSE (45% de femmes et 55% d’hommes).

PNG - 25.4 ko

Ces jeunes docteurs se présentent ensuite avec succès sur le marché du travail à part égales dans l’hexagone et à l’international : Banque Mondiale, Commission Européenne, Centrale Paris, Dauphine, Development Bank of Latin America, Harvard, MIT, OCDE, Oxford, Sciences Po, Singapour University, ULB…

« PSE m’a donné tout ce qu’un doctorant souhaite avoir : des cours solides, un tuteur de renommée mondiale, un financement généreux pour accomplir ce que je souhaitais faire, un environnement de recherche merveilleux et des amitiés pour la vie... » - Jamal Ibrahim Haidar (PhD 2015)

Ouverture vers de nouveaux publics : enseignants, jeunes chercheurs, lycéens, salariés…

Courant 2012, dans le cadre du Labex OSE, l’initiative ProF-En-EcoS a vu le jour. Destinée aux enseignants d’économie du secondaire et du supérieur, elle vise à renforcer les liens entre ces derniers et les économistes universitaires et à promouvoir l’éducation économique et financière. Chaque année, plusieurs événements récurrents composent ce programme et réunissent de 30 à 90 participants (stage annuel de l’APSES, plan académique de formation, journée annuelle de l’APHEC…).

Depuis 2012, à l’initiative du CES, un cycle intitulé PLEASE pour « Paris Lycées Exploration Annuelle en Sciences Economiques » rassemble une fois par an durant 3 jours une centaine de lycéens franciliens (classe de seconde). Des chercheurs leur exposent de manière ludique mais rigoureuse l’approche économique de quelques grandes questions. Les lycéens participent aussi à des expériences organisées par le LEEP. En 2016, 12 sessions ont rassemblé des lycéens de 11 établissements des académies de Paris, Versailles et Créteil.

En 2016, PSE a inauguré son école d’été autour de quatre thématiques - Développement, Macroéconomie, Microéconomie et Organisation Industrielle - dispensées par des experts reconnus dans leur discipline. Cette Summer School, pour sa 1re édition, a connu un vrai succès. Elle a rassemblé plus de 100 participants du monde entier (42 nationalités étaient représentées) aux profils très divers : analystes, économistes et consultants dans le privé ou le public, doctorants, enseignants-chercheurs, cadres… En 2017, 10 programmes sont proposés du 19 juin au 7 juillet.


Les prix dont sont honorés chaque année les étudiants de PSE, témoignent mieux que les mots, de leur qualité et de celle des enseignements qu’ils ont reçus. Voici une sélection récente :

  • FRANCE - Camille Landais (APE 2003, PhD 2008) prix du meilleur jeune économiste 2016 ; Jeanne Hagenbach (ETE 2005, PhD 2009) médaille de bronze 2016 du CNRS ; Gabriel Zucman (APE 2008, PhD 2013), Fanny Henriet (PhD 2012) et Guilhem Cassan (APE 2006, PhD 2011) Prix AFSE - Association Française de Sciences Economiques respectivement en 2014, 2013 et 2012.
  • INTERNATIONAL - Christian Krekel (PhD exp. 2017) et Gabriel Zucman (APE 2008, PhD 2013) Young Economist Award - EEA 2014 et 2011 ; Eric Monnet (APE 2007, PhD 2012) Best PhD Dissertation, XXe siècle - IEHA ; Gabrielle Fack (APE 2002, PhD 2007) et Camille Landais (APE 2003, PhD 2008) Young Economist Award - IIPF en 2008 ; Alexandre de Cornière (APE 2008, PhD 2012) Young Economist Essay Award - EARIE 2011

« Je garde un très bon souvenir du temps que j’ai passé à l’École d’économie de Paris, d’abord comme mastérien puis comme doctorant. J’ai apprécié l’environnement intellectuel passionnant et l’atmosphère collégiale entre étudiants. Désormais à Toulouse, je suis à distance mais avec beaucoup d’intérêt l’évolution de PSE. Joyeux anniversaire ! » - Alexandre de Cornière (APE 2008, PhD 2012)