La science économique au service de la société

Partenaires scientifiques

PSE-Ecole d’économie de Paris développent de nombreux partenariats scientifiques via des projets ciblés de recherche et de formation :

Collège des partenaires scientifiques (CA de PSE)

.............................................................................................................
Le GENES (Groupe des Ecoles Nationales d’Economie et Statistiques) est devenu le 1er janvier 2011 un EPSCP, sous la tutelle technique de l’INSEE. Il regroupe quatre établissements : le CREST, le CEPE, l’ENSAE et l’ENSAI. Le GENES a vocation à conduire des travaux de recherche, des missions d’étude ou d’expertise et des actions de diffusion. Il est en outre habilité à développer des dispositifs d’accès aux données, notamment de la statistique publique, mission qu’il remplit au travers du « Centre d’accès sécurisé distant aux données » qui permet aux chercheurs français et étrangers d’accéder en toute sécurité aux données produites par les administrations, dont l’INSEE. Outre la représentation du GENES au CA de PSE en la personne de Philippe Cunéo, de nombreux projets sont actuellement menés conjointement par PSE et le GENES via notamment le CREST (et le développement de l’IPP-Institut des Politiques Publiques) et l’ENSAE (partenaire du master APE)
> En savoir plus sur le GENES : http://www.groupe-genes.fr/
.............................................................................................................

JPEG - 5.1 ko

EPST créé en 1945, l’Institut National d’Études Démographiques (INED) a pour principal mandat l’étude de la conjoncture démographique nationale et internationale (nuptialité, fécondité, mortalité, migrations...) et de ses évolutions et « applications » (vie sociale, économie, santé publique, géographie humaine, histoire...). Sous la direction de Magda Tomasini (qui représente l’institution au CA de PSE), l’INED emploie environ 200 personnes, dont 60 chercheurs titulaires, 110 techniciens ou ingénieurs, une vingtaine de doctorants, ainsi que des chercheurs associés. De nombreux projets de recherche - dont le labex OSE - lient les deux entités : travaux sur les ZFU, sur le chômage en Ile-de-France, sur les effets du TGV sur la croissance urbaine etc.
> En savoir plus sur l’INED : http://www.ined.fr/
.............................................................................................................

PNG - 4.5 ko

Depuis plus de 60 ans, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) mène des activités de recherche, d’expertise, de valorisation et de formation afin de contribuer au développement économique, social et culturel à travers le monde. Cet EPST compte près de 900 chercheurs, 1000 ingénieurs et techniciens et 350 personnels locaux qui interviennent actuellement dans une cinquantaine de pays du Sud – au sein de nombreux programmes nationaux, européens et internationaux. Flore Gubert, Chargée de recherche, représente l’IRD au sein du CA de PSE. L’engagement de l’IRD se concentre sur le programme PPD. Par ailleurs, l’ambitieux projet Afristory associe directement PSE et l’IRD (étude de l’histoire économique africaine de1850 à 2000).
> En savoir plus sur l’IRD : http://www.ird.fr/


Autres partenaires scientifiques

JPEG - 5 ko

Centre de recherche français dans le domaine de l’économie internationale, le CEPII produit études, recherches, bases de données et analyses sur les grands enjeux de l’économie mondiale.Il organise des conférences et colloques sur des questions liées à l’économie internationale. Créé en 1978, il est rattaché au Centre d’analyse stratégique. Il s’adresse aux décideurs publics et privés, aux institutions internationales, aux économistes, à la société civile, à la presse et aux entreprises via Le Club du CEPII
> En savoir plus sur le CEPII :http://www.cepii.fr/
.............................................................................................................
Le Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP) est une association dont les membres sont le CNRS, l’ENS et les principales administrations économiques françaises. Présidé par Jean-Pierre Jouyet et dirigé par Daniel Cohen, le CEPREMAP assure une interface entre le monde académique et les administrations économiques. Une centaine de chercheurs (dont un contingent important issu de PSE) de diverses institutions françaises et étrangères participent à son activité – grands projets de recherche, collection « Opuscules CEPREMAP »... Le CEPREMAP subventionne le master PPD en offrant aux élèves une série de conférences d’économistes seniors d’administrations françaises ou internationales. Par ailleurs, PSE et le CEPREMAP, en partenariat avec le CEPR (Londres), disposent d’une collection commune chez Oxford University Press.
> En savoir plus sur le CEPREMAP : http://www.cepremap.ens.fr/
.............................................................................................................
En 2010, PSE s’est associée à un ensemble de partenaires – pour la plupart partenaires historiques de PROGEDO – pour créer le GIS Quetelet : EHESS, ENS, ENS de Lyon, INED, Institut de recherche et de documentation en économie de la santé, INSEE, CNRS, Université de Caen Basse-Normandie, Sciences Po, Université de Lille 1, Université Lumière Lyon II et PSE. Ce GIS, consolidation de PROGEDO (Protection et Gestion de Données pour les sciences humaines et sociales) permet de répondre aux questions cruciales de l’organisation et du financement de la production et de la diffusion de données en sciences sociales.
> En savoir plus sur Quetelet : http://www.reseau-quetelet.cnrs.fr/spip/
> En savoir plus sur PROGEDO : http://www.progedo.fr
.............................................................................................................

PNG - 5.1 ko

J-PAL, laboratoire d’action contre la pauvreté, fondé en 2003 au MIT par Abhijit Banerjee, Esther Duflo et Sendhil Mullainathan, constitue une référence dans le domaine de la recherche sur le développement et de la lutte contre la pauvreté : à date, plus de 300 évaluations de programmes ont été effectuées ou sont en cours dans une cinquantaine de pays.
J-PAL Europe (l’une des 5 antennes régionales) est basé à PSE et rassemble des chercheurs de la fondation, d’autres institutions françaises (CREST, DARES, Sciences Po…) mais également d’autres pays européens (Angleterre, Belgique, Danemark, Suède). Ils mènent actuellement plus de 50 évaluations, en France et au Danemark, ainsi que dans des pays en développement.
> En savoir plus sur J-PAL :http://www.povertyactionlab.org/
> Pour recevoir toutes les offres d’emploi de J-PAL Europe et de ses partenaires, inscrivez-vous à la liste de diffusion dédiée