La science économique au service de la société

Summer School PSE

La Summer School PSE est une formation à la recherche par des experts reconnus dans leur discipline. Depuis 2016, elle a rassemblé près de 630 participants du monde entier, plus de 68 nationalités étaient représentées.

La cinquième édition se déroule du 15 au 26 juin 2020, à Paris : entièrement en anglais, la Summer School PSE s’adresse aux cadres et salariés du privé et du public, aux chercheurs, ainsi qu’aux étudiants (master, doctorat) en économie, en sciences sociales et en finance notamment.

Les informations relatives aux programmes 2020 seront disponibles mi-décembre sur ce site.

3 minutes pour découvrir en vidéo notre École d’été (2019)


9 programmes sont proposés en 2020 : d’une durée d’une semaine, ils incluent environ 25 heures de cours et, selon les thématiques, des workshops et discussions. Vous ne pouvez suivre qu’un programme par semaine mais vous avez la possibilité, bien entendu, de postuler à deux programmes consécutifs.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande relative aux modalités d’admission, aux programmes, au calendrier etc. : summer-school psemail.eu

Les informations ci-dessous concernent l’édition 2019 : les détails des programmes 2020 seront accessibles dès mi-décembre.

CHANGEMENT CLIMATIQUE - Impacts, adaptation et contraintes politiques

PNG - 29.7 ko

Les impacts du changement climatique sur l’économie (mais aussi sur l’agriculture, les revenus, les migrations...) ainsi que la réglementation appropriée sont devenus des sujets centraux dans les débats publics et la recherche. L’ensemble des cours vise à enseigner les avancées scientifiques les plus récentes sur le sujet et à familiariser les étudiants avec les méthodes pertinentes pour l’analyse de ce problème.

  • Enseignants : Mireille Chiroleu-Assouline, Katrin Millock, Hélène Ollivier, Wolfram Schlenker et Katheline Schubert

MACROÉCONOMIE - Analyse et politiques macroéconomiques

PNG - 25.9 ko

Ce programme s’intéresse à des thématiques aux frontières de la recherche en politiques économiques : politiques monétaires et fiscales ; hétérogénéités, inégalités et redistribution ; crises financières ; bulles ; marché du travail et chômage ; relations internationales.

  • Enseignants : Florin Bilbiie, Jean-Olivier Hairault, Jean Imbs, Romain Rancière et Gilles Saint-Paul. Kjetil Storesletten intervient par ailleurs jeudi 20 juin.

MICROÉCONOMÉTRIE et évaluation des politiques publiques

PNG - 17 ko

Ce programme présente les développements les plus récents de l’analyse microéconomique des évaluations d’impact via deux cours. Fournir une estimation crédible d’un effet causal est devenu la norme, dans les articles académiques et les rapports d’évaluation. Il est tout aussi important d’intégrer dans les modèles économiques les effets estimés d’une intervention, afin notamment d’améliorer ces politiques dès leur conception. Les enseignants proposeront une approche exhaustive des méthodes d’évaluation des politiques.

  • Enseignants : Luc Behaghel, Margherita Comola, David Margolis et Liam Wren Lewis

COMMERCE - La mondialisation, les firmes et les politiques commerciales

PNG - 29.2 ko

Ce programme explore les débats les plus récents dans la matière, à la frontière de la recherche : la mondialisation, les effets redistributifs du commerce, le rôle des grandes entreprises dans l’économie mondiale, les avancées de l’analyse du commerce international fondée sur les données d’entreprises, enfin le renouveau des politiques commerciales.

  • Enseignants : Anne-Célia Disdier, Carsten Eckel, Mathieu Parenti et Ariell Reshef

DÉVELOPPEMENT - Inégalités, interactions sociales et dynamiques institutionnelles

PNG - 33.2 ko

Les frictions institutionnelles et sociales - associées aux inégalités, aux conflits politiques, à la corruption et à la polarisation culturelle - sont devenues des sujets centraux en économie du développement. S’appuyant sur des théories à la pointe de la recherche et des méthodes empiriques rigoureuses, ce programme dessine les frontières actuelles des savoirs disponibles sur ces différentes thématiques.

  • Enseignants : François Bourguignon, Denis Cogneau, Oliver Vanden Eynde, Thierry Verdier et Ekaterina Zhuravskaya

ÉCONOMIE DES MIGRATIONS - Conséquences des migrations sur le développement économique et défis à l’heure d’un marché du travail globalisé

PNG - 25.7 ko

La migration, aspect majeur de la mondialisation, est de plus en plus au centre des débats politiques et publics. Ce programme s’intéresse à l’impact de la migration sur d’autres facteurs de la mondialisation (commerce, IDE, diffusion des technologies, normes socio-culturelles), la pauvreté, l’inégalité et le marché du travail. Il abordera également les freins à l’intégration des immigrés. Ce programme inclut l’étude des principaux modèles théoriques de la littérature et les analyses empiriques les plus récentes et les plus rigoureuses.

  • Enseignants : Hippolyte d’Albis, David McKenzie, Hillel Rapoport et Biagio Speciale

ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE - Outils et méthodes empiriques pour l’étude des comportements économiques

PNG - 33 ko

Ce programme propose des cours intensifs dédiés aux méthodes et techniques expérimentales dans l’étude des comportements économiques : comment concevoir, mettre en oeuvre et analyser une expérience. Il s’articule autour des thématiques suivantes : méthodologie générale (théorie, validité, laboratoire et terrain, réplication et objectifs scientifiques), outils (incitation, risque et temps, conception de protocole et instructions, logiciels, mesures physiologiques, « experimétrie », etc.) et applications (études de cas et projets des participants).

  • Enseignants : Béatrice Boulu-Reshef, Fabrice Etilé, Nicolas Jacquemet, Olivier L’Haridon et Angelo Secchi

RATIONALITÉ LIMITÉE ET ÉCONOMIE COMPORTEMENTALE - Avancées récentes en théories comportementales des jeux et de la décision

PNG - 18.1 ko

Le paradigme dominant de l’économie a été le sujet de nombreuses critiques. La plupart des modèles économiques existants reposent sur une hypothèse de sophistication des acteurs économiques, qui semble difficile à défendre du point de vue de la plausibilité introspective, et compte tenu des nombreux écarts relevés via l’expérimentation. Diverses approches alternatives ont vu le jour lors de cette dernière décennie. Ce programme propose de passer en revue ces approches dans le but de stimuler de nouvelles pistes de recherche aussi bien sur le volet théorique qu’appliqué.

  • Enseignants : Olivier Compte, Philippe Jehiel et Jean-Marc Tallon