Paris School of Economics - École d'Économie de Paris

La science économique au service de la société

Alexandre Mayol

Alexandre Mayol

Doctorant

Paris School of Economics / Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Campus Jourdan – 48 Boulevard Jourdan 75014 Paris

4e étage, bureau 01

Tél. 01 80 52 17 37

  • Organisation industrielle
  • Régulation sectorielle : santé, enseignement, énergie, transports...
  • Économie des réseaux

Alexandre Mayol est sur le marché du travail

Directeur de thèse : STAROPOLI Carine

Année académique d'inscription : 2014/2015

Titre de la thèse : Essais sur les déterminants et l'efficacité de la tarification des services publics : une application aux évolutions du secteur de l'eau potable en France

Année de la soutenance de thèse : 2017/2018

Date de la soutenance de thèse : 14 novembre 2017

Résumé :

Docteur en Sciences Economiques de l'Université Paris 1 et Ecole d'Economie de Paris
Professeur agrégé d'économie et de gestion
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan

Chercheur dans la Chaire Economie des Partenariats Public-Privé - IAE de Paris (Site)

Thèmes de recherche : économie industrielle, tarifications discriminantes, monopoles, économie de l'environnement

Publications académiques :

  • Mayol, A. & Porcher, S. (2019), Tarifs discriminants et monopoles de l'eau potable : Une analyse de la réaction des consommateurs face aux distorsions du signal-prix. Revue Economique (accepté pour publication 2019).
  • Mayol, A. & Pénard, T. (2017). ‪Facebook use and individual well-being: Like me to make me happier!‪. Revue d'économie industrielle, 158,(2), 101-127.
  • Mayol, A. (2017). Social and nonlinear tariffs on drinking water: cui bono? Empirical evidence from a natural experiment in France. Revue d'économie politique, vol. vol. 127, no. 6, 2017, pp. 1161-1185.

Citation

"D'une manière générale nous essaierons de faire appel à l'intuition et d'éviter dans toute la mesure du possible un formalisme mathématique trop abstrait, qui en réalité n'a que trop souvent pour effet de détourner l'attention des véritables difficultés et de masquer des aspects essentiels. Les mathématiques ne sont qu'un moyen de transformation ; seule compte en fait la discussion des prémisses et des résultats."

Maurice Allais, in Econométrica, 1953