La science économique au service de la société

Chaire Hospinnomics, AP‐HP - PSE

PNG - 18.6 ko

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et PSE-Ecole d’économie de Paris se sont associés en 2014 pour créer Hospinnomics, une Chaire en économie de la santé centrée sur l’innovation à l’hôpital. Hospinnomics - hospital, innovation, economics - mobilise les compétences des économistes au service d’une prise de décision éclairée. Elle contribue à développer l’évaluation et l’expérimentation pour optimiser toutes les ressources disponibles au service du patient.

Le projet Hospinnomics est né de la rencontre de deux volontés :

  • celle de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, de doter l’établissement d’une structure universitaire en économie de la santé pour éclairer les choix d’organisation et d’investissement qui conditionnent la qualité, l’accessibilité et le coût des soins.
  • celle de Pierre-Yves Geoffard, alors directeur de PSE, d’ouvrir pleinement la recherche économique à d’autres disciplines et de la mettre au service des décideurs et du public. Avec la création d’Hospinnomics, l’AP-HP et PSE se sont fixés un double objectif : orienter la recherche académique en économie de la santé vers plus de pragmatisme (« Policy-oriented research ») et permettre aux acteurs de la santé d’appuyer leurs décisions sur des évaluations scientifiques (« Evidence-based policy »). Une étude de faisabilité a permis de préciser les conditions nécessaires à l’atteinte de ce double objectif.

Gouvernance et axes de recherche

Hospinnomics est une Chaire rattachée à PSE et localisée à l’hôpital Hôtel-Dieu.
La responsable scientifique est Lise Rochaix et la Chaire est dotée d’un Conseil scientifique composé de sept économistes, professeurs dans des universités étrangères ; il est présidé par Pierre Corvol, professeur au Collège de France.
Les quatre missions principales d’Hospinnomics sont :

  • la recherche
  • l’aide à la décision
  • la formation
  • la diffusion au public

Le projet scientifique est structuré autour de deux axes thématiques. D’une part un axe sur les méthodes d’évaluation de l’innovation technologique et organisationnelle. A titre d’illustration, des méthodes d’expérimentation sont appliquées au domaine de la santé, ainsi pour l’évaluation de l’impact de campagnes de prévention. D’autre part un axe sur la régulation (modes de tarification, mesure des inégalités, incitations, ...). Par exemple, la Chaire Hospinnomics mesure les variations des coûts restant à la charge des patients selon les différents parcours de santé.

Financements et partenariats

Des moyens sont mobilisés par l’AP-HP et PSE et le développement de la structure s’opère également grâce au financement d’autres acteurs, universitaires et institutionnels.
Hospinnomics interagit avec les acteurs français et internationaux en économie de la santé, comme la Chaire Santé Dauphine et l’Imperial College, en relation avec les autres disciplines présentes dans ce domaine (épidémiologie, médecine, santé publique, science des données, sciences sociales, etc.).
En savoir plus : Hospinnomics